Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 16:45

L'ami Alexis Bourgade, président de l'association de l'Open de Bréhat, vient de créer sa société Tootaz Outdoor spécialisée dans la vente de produits High-Tech & Innovants pour accompagner toutes les sportifs et amateurs d'activité Outdoor telles que la Rando, le running, le nautisme et la pêche .

tootaz-outdoor-1.jpg
Beaucoup de choses intéressantes et en plus il est possible de personnaliser les produits aux couleurs d'une association, d'un club ou d'une entreprise .
Je vous invite à visiter son site tootaz outdoor et sa page Facebook Facebook tootaz outdoor
.
@+

Published by Yann
commenter cet article
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 13:34

Depuis le début de la saison 2014 je suis l'heureux utilisateur d'un HDS 7 Gen2 Touch :

Copie-de-sondeur-gps-couleur-lowrance-hds-7-gen-2-touch-z-8.jpg
J'adore ce petit combiné qui a toutes les technologies des "grands" combinés HDS 10 ou 12 .
Il a de très bonnes capacités de détection avec le sondeur "Broadband" des HDS :
Copie-de-1017387_320487534793213_5532313926242225756_n.jpg
Ici un banc de bars calés sur un petit tombant, un poste que j'aime bien où les poissons viennent se poser à marée basse. Le sondeur fonctionne en 83Khz et cette sonde Lowrance 83/200 m'a donné entière satisfaction en 2014 !
Copie-de-shot-008.JPG
Là des petis lieus et un leurre que l'on voit descendre puis se poser au fond avant que l'animation lui donne vie.
Le plus petit des HDS Touch m'a donné aussi accès au Structure Scan puisqu'il le gère nativement sans ajout d'un module Structure mais en le connectant à une sonde Lowrance LSS2 :
Copie-de-shot-005.PNG
On voit bien sur cette capture d'écran d'un parc de Bréhat que la sonde Structure balaye très large autour du bateau avec une image utilisable sur plus de 30m de chaque côté du bateau. Quand je lance un leurre sur les parcs je sais où sont les tables et ce n'est pas un détail .
Mais il y a un truc qui me manque sur mon HDS 7 Touch c'est un deuxième port de carte SD pour pouvoir plus facilement enregistrer et exporter les logs de mon sondeur vers Insight Genesis. Ce programme permet aux utilisateurs de se constituer une cartographie perso et c'est tout simplement génial !
J'ai besoin d'un 2° port SD, Lowrance l'a rajouté sur le HDS 7 Gen3 .

Oui Gen3 car Lowrance vient d'annoncer  la 3° génération de combinés HDS !

Et cette 3° génération offre bien plus que le 2° port SD sur le HDS 7 :

Copie-de-Copie-de-FFH_md.jpg

- Ergonomie améliorée : c'est la première chose qui saute aux yeux quand on voit les HDS Gen3, des touches d'accès rapide ont été rajoutées. Personnellement je me suis très bien fait à l'usage presque entièrement tactile des Gen2 Touch mais cela va être un plus pour beaucoup d'utilisateurs.
Parmi plein d'autres nouveautés un menu "System Controls" est accessible avec un appui court sur le bouton de mise en route et il donne un accès rapide à plusieurs fonctions :
systeme_settings.JPG
On voit également que tous les menus ont évolué dans les fonctions et dans la présentation.(copie d'écran de la doc US)

- Sondeur Chirp : c'est la grande nouveauté des Gen3. Le module sondeur n'émet plus un seul signal de fréquence fixe, par exemple 50Khz, mais il balaye une bande de fréquences ce qui permet une meilleur discrimination des échos pour des détections plus précises. Je donnerai plus d'info sur cette technologie dès que possible .

- Wifi intégré :  le module wifi permet de connecter une tablette et surtout un smartphone et d'afficher les informations du HDS.

- Processeur plus rapide : ce n'est pas un détail car cela accélère le traitement des données et l'affichage pour passer plus vite d'un écran à un autre, de la carto à la Structure par exemple.

        Les HDS Gen3 reprennent bien sur toutes les fonctionnalités des Gen2 :

- Structure Scan : j'utilise intensivement la sonde Structure LSS2 car j'aime bien savoir ce qu'il y a autour du bateau et repérer les roches qui n'émergent jamais et n'apparaissent pas sur la carto. La LSS2 balaye bien plus large qu'une sonde clasique et j'ai vu et marqué beaucoup de roches immergées dont je ne soupçonnais pas l'existence !

- Structure Map : superposition de l'image structure sur la cartographie.

- Insight Genesis : constitution d'une cartographie personnalisée. Cela me sera plus facile avec le 2° port SD !

- Trackback  : encore une fonction que j'utilise intensivement. Le retour sur l'historique du sondeur permet de revenir sur une détection ou une roche que l'on a vu pendant la dérive et de la marquer un peu plus tard, indispensable !
trackback.JPG
Cela se fait simplement en glissant le doigt sur l'écran sondeur, avec sur le Gen3 un aperçu en haut de l'écran qui permet de se repérer plus vite dans l'historique.

- Broadband Sounder Technology : un signal sondeur clair pour des détections de meilleure qualité.

- Multiples possiblités de connexion :  en plus de l'acccès Wifi les HDS Gen3 conservent les prises éthernet, Nmea 1803 et Nmea 2000. Cette dernière prise me permettra de connecter mon moteur Yamaha et de visualiser toutes les infos de fonctionnement du F70 sur le HDS Gen3 .

Cerise sur le gateau les dimensions, montages et branchements des Gen2 et Gen3 sont identiques et quand j'aurai un HDS 7 gen3 il suffira de l'installer sur l'étrier du gen2 et de le paramétrer pour pouvoir l'utiliser tout de suite .
La plupart des sondes Lowrance sont compatibles gen3 et la 83/200 d'origine fonctionnera sans soucis !

Juste pour rêver, en attendant la disponibilité des Gen3 en début d'année, voici une photo du HDS12 Gen3, le Nec Plus Ultra des combinés de l'année 2015 :
Lowrance-HDS-Gen3.jpg


A bientôt et joyeuses fêtes !

Published by Yann
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 13:25

Ne comptez pas sur moi pour commenter l'actualité politique, ce n'est pas l'objet de ce blog...

Mais la crise que traverse notre pays est le signe qu'il nous faut un vrai changement économique. Comme le fait remarquer très justement Yves Morvan dans l'éditorial de Ouest-france du 19 août dernier  Ne plus compter sur la croissance il ne faut plus compter sur une croissance hypothétique pour sortir notre pays du marasme dans lequel il se trouve.

On s'éloigne de la pêche me direz-vous, non car pour sortir de cette crise nous ne pourrons compter que sur nos ressources et la France n'en manque pas ! Nous avons des ressources culturelles, touristiques et surtout naturelles. Notre pays est béni des dieux avec des paysages si variés, des terroirs et des produits gastronomiques étonnants, des possibilités énergétiques immenses et un littoral si riche.

J'ai la chance de pêcher à l'année sur Bréhat et la Baie de Paimpol. Au-delà des paysages dont je ne me lasse jamais je vois qu'il y a plein de possiblités :

- énergétiques : hydroliennes (en test au petit large de Bréhat actuellement), éoliennes avec le parc éolien offshore qui va se construire bientôt.

- touristiques : c'est un flot continu de touristes qui déferle une partie de l'année sur Paimpol et ses alentours Paimpol-Goëlo. J'ai souvent amené des amis faire le tour de l'île sur les  Vedettes de Bréhat et ils ont toujours été enthousiastes car l'île et son archipel sont magnifiques.
- algoculture : du ramassage des algues de plus en plus on passe à leur culture avec l'aide des marins pêcheurs de Loguivy.

- halieutiques : et nous revenons à la pêche. Nous avons une grande variété de coquillages, crustacés et poissons. Les bars et lieus sont abondants à certaines périodes de l'année mais la ressource est en diminution constante...

C'est là que je voulais en venir, nous avons la chance d'avoir des ressources naturelles riches et variées dans notre pays mais si nous voulons profiter mieux et longtemps de cette richesse il va falloir la préserver. Pour notre secteur d'activité Il faut que rapidement tous les acteurs de la filière pêche se mettent autour de la table pour apprendre à se connaître et pour trouver des solutions préservant l'avenir :

- Il faut que les pêcheurs professionnels arrêtent cette fuite en avant qui fait entre autre que les bolincheurs traquent le bar sur les zones de frai pour le revendre par tonnes au prix de retrait alors que leurs collègues ligneurs ont de plus en plus de mal à vivre d'une pêche qui valorisent bien plus le poisson. La pêche côtière telle qu'elle existe encore chez nous à Pors-Even ou Loguivy doit être encouragée et soutenue car le "Petit Métier" respecte bien mieux la ressource. Il y a une évolution actuellement chez les pros du secteur qui soutiennent les projets d'éolien offshore et d'algoculture et apprennent à partager leur espace d'activité.

- il faut que les pouvoirs publics prennent conscience du poids économique des pêcheurs plaisanciers car nous représentons des milliers d'emploi dans le nautisme, le commerce et le guidage. J'ai toujours dit qu'un poisson pêché par un plaisancier rapporte beaucoup plus à l'économie qu'un poisson pêché par un chalutier. Mais de cela les pouvoirs publics se moquent où font le sourd, cédant trop souvent aux lobbys professionnels. Sans attendre d'être sollicitée par la Commissions Européenne, l'agence gouvernementale Ifremer doit faire rapidement un état des lieus de la ressource en bars, lieus et autre poissons de valeur et ne pas attendre que les stocks soient en danger...

- Il faut enfin que nous pêcheurs plaisanciers balayions devant notre porte et acceptions le bilan environnemental de nos pratiques : oui les bars et lieus pêchés par les plaisanciers représentent un prélèvement important, oui les tailles minimales des poissons doivent être augmentées pour préserver l'avenir, oui il nous faut limiter nos prises quand le poisson est en en nombre sur un secteur, oui les pêches profondes doivent être l'exception et non la régle. Personnellement je n'ai jamais fait la morale à personne et je n'ai jamais caché que je gardais des poissons mais pour quelques poissons gardés au large j'en ai relâché bien plus à la côte. Et quand c'est possible le plaisir est bien plus grand de remettre à l'eau un beau poisson que de le garder .

Je suis parti de la macro-économie et d'un pays en crise pour arriver à la micro-économie de notre activé avec ses difficultés mais avec une conviction forte : la France ne s'en sortira que si elle s'appuie sur ses ressources en les mettant en valeur et en les préservant !

@+

Published by Yann
commenter cet article
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 22:38

Je n'étais pas encore allé au large cette année et l'arrivée de Frédéric avec son nouveau bateau a été l'occasion de retourner pêcher en haute mer.
Première sortie il y a une semaine avec Fred, son père et Benjamin. Départ de Lézardrieux vers midi après préparation du bateau :
DSCF8762.JPG
L'électronique fonctionne parfaitement avec 2 Lowrance HDS 12 Touch pour le pilotage et un HDS 8 Gen2 pour les pêcheurs situés à l'avant. Un grand Merci à Fred Lavion et à toute l'équipe de MC-Technologies .
DSCF8765.JPG
Direction un plateau du large où il n'a pas fallu longtemps à Benjamin pour prendre le premier poisson pêché à la ligne de sa vie :
DSCF8812.JPG
Il y prend goût et récidive quelques minutes plus tard avec un lieu qui dépasse largement les 60cm :
DSCF8815.JPG
Les captures de lieus s'enchaînent mais pas de vrais beaux poissons...
Nous nous dirigeons vers le plateau des Roches Douvres qui avait été si prolifique l'an passé lors de ma sortie avec Christophe Botherel Une journée avec Christophe Botherel, guide de pêche !
La marée étant à l'étale, c'est le moment de la pause casse-croûte devant le phare en pleine canicule, je n'avais jamais eu aussi chaud en mer  :
DSCF8821.JPG
Peut-être faisait-il trop chaud également pour les poissons car il y aura peu de prises intéressantes mis à part un joli lieu pour le capitaine Fred :
DSCF8824.JPG
Echaudés par cette sortie un peu décevante, nous décidons avec Fred de profiter d'un nouveau créneau météo deux jours plus tard pour changer de destination et prendre la direction du Banc des Langoustiers :
Capture.PNG
C'est une première pour moi qui ne suis jamais allé si loin au large sur un bateau de plaisance même si j'ai traversé plusieurs fois la manche en Ferry, mais là nous ne sommes que deux à faire le voyage...
Sur le premier point les lieus sont bien présents mais pas encore les "Steaks" que nous venons chercher ici :
DSCF8831.JPG
Joli lieu mais nous ne sommes pas allés si loin pour des poissons de 2kg :
Changement de point mais avec le même résultat...
En chemin vers le 2° point j'avais remarqué une montée des fonds qui semblaient intéressante et je l'avais pointée grâce au Trackback du sondeur.
Et là sur ces roches par 45/50m de fond les captures s'enchaînent avec des poissons de plusieurs espèces, lieus, maquereaux, chinchards, moruettes, tacauds :
DSCF8830.JPG
Et même un petit pagre :
DSCF8837.JPG
A chaque fois que le jig descend, car c'est un jig qu'ils veulent aujourd'hui, il y a un poisson au bout avec la plupart du temps des lieus de toutes tailles et j'ai le plaisir de sortir le premier Steak, 75cm/~4kg :
DSCF8836.JPG
A l'étale nous décidons de chercher les épaves en espérant une julienne mais nous nous rendons vite compte que l'exercice n'a rien d'évident. Car il faut d'abord les trouver et la position exacte correspond rarement à ce qu'il y a sur la cartographie . Et quand nous trouvons une structure au sondeur, par 70/80m de fond difficile d'affirmer que c'est bien une épave...
Pas de julienne donc et dès que le courant revient nous retournons sur le point qui a bien donné le matin.
Et là le bal recommence avec  des poissons encore plus gros dont un 80cm/+5kg pris pour moi avec un jig Sagaie de Delalande :

2014-0425.JPG

 Ce jig arrive sans armement, je l'ai personnalisé avec un hameçon Willamson en haut et un hameçon Flashmer avec du Brill en queue et ce lieu a bien aimé  :
DSCF8841.JPG
Il m'a mis la misère celui-là, collé au fond pendant de longues minutes, avant de bien vouloir remonter le ventre rempli de grosses sardines comme tous les gros lieus que nous sortons !
Le plus gros des lieus sera pour Fred avec un 85cm/+6kg qui lui fait vraiment plaisir car c'est son premier poisson 80up :
DSCF8844.JPG
C'est moi qui me chargerais de vider les poissons et mes mains en portent encore les traces, ils ont des petites dents bien pointues ces bestiaux
Retour vers la côte dans l'après-midi, le bateau surfe sur la petite houle à 4000tmn/25-26 noeuds :

 

Une belle expérience que cette sortie aux Langoustiers avec une grosse densité de poissons sur "mon" point et nous y retournerons pour chercher les juliennes car nous n'avons pas dit notre dernier mot !
Merci Fred pour cette première sortie au grand large, un sacré souvenir !
@+




Published by Yann
commenter cet article
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 12:03

Il y avait un créneau météo hier dans ce défilé de perturbations peu actives mais suffisamment ventées pour gâcher nos dernières sorties. Un vent de force 4/5 ne lève pas une mer difficile mais rend les dérives compliquées surtout quand on a un petit bateau .
Heureusement hier Meteoconsult annonçait 6/7 noeuds de vent sur Bréhat, cela nous a permis d'aller au petit large chercher les bars qui sont peu présents dans l'Archipel...
Départ à marée haute pour faire toute la descendante sur un plateau que m'avait recommandé l'ami Gildas .
Première dérive, premier lancer et premier bar pour moi, cela faisait longtemps que je n'avais pas fait un "One Shot !" et cela fait toujours plaisir même si le poisson est loin d'être maillé :
DSCF8732.JPG
(il y a un léger flou sur les photos du jour, l'objectif de l'apn n'était pas propre )
A la dérive suivante, encore un bar presque maillé celui-là, ils sont bien présents même s'ils sont peu nombreux avec presque aucune détection de la session...
Les fous de bassan commençant à plonger, nous avons passé beaucoup de temps à leur courir derrière, stratégie complètement improductive mais il est difficile de résister quand une cinquantaine de fous tournent sur un périmètre réduit et qu'une dizaine plongent simultanément...
Nous revenons alors sur la première dérive et puisque les poissons ne sont pas vraiment actifs je tente un gros shad pour voir s'il n'y a pas un gros pépère qui traîne à la sortie du plateau.

Je lance le combo de 80gr légèrement en aval et juste derrière le tombant, je le laisse descendre à ras du fond et commence une animation "traction" plutôt lente en relevant la canne jusqu'à la verticale et en laissant descendre le leurre doucement tout en contrôlant la descente...
Touche ! Je ferre > "M***e, raté !" mais un poisson reprend le leurre dans les secondes qui suivent et là il est bien au bout !
Au début le poisson bouge peu "Un petit lieu peut-être..." mais il part soudain dans un rush qui fait chanter le moulinet et plonger le bout de la canne dans l'eau "Préparez l'épuisette, il est maillé celui-là !"
Quand le poisson s'approche de la surface je vois que c'est un bar et il est plus que correct :
DSCF8734.JPG
64cm, beau poisson très trapu et plutôt lourd, il devait approcher les 3kgs.
Jétais plutôt content de cette prise car quand vous tentez une stratégie, ici  "gros shad en traction", et que cela paye c'est très gratifiant  !
Surtout que la Traction Heavy honnêtement je suis loin d'être un spécialiste tel que les amis JB et Alexandre de la Team "Too Aie Fishing" ou Benjamin et Hugues de la Team "Seabass Addicts" et surtout Laurent Bouvet dit Bouvax, grand maître de la technique .
Ce poisson est retourné à l'eau en grande forme et cela aussi c'est un vrai plaisir !
Je replace la dérive et je vois une chasse discréte avec quelques fous de bassan qui plongent derrière le tombant "Regarde Daniel, les bars sont là et ils font monter les lançons..."
Nous laissons passer le plateau et à la sortie nous lançons nos shads pour qu'ils plongent dans le tombant et c'est un doublé avec deux poissons bien maillés dans l'épuisette :
DSCF8748.JPG
49cm pour Daniel et 51cm pour moi, deux poissons qui font la bonne taille pour les garder, ni trop petits ni trop gros. Ils avaient des lançons dans l'estomac, c'est le menu du moment pour eux comme pour les Fous de Bassan qui les accompagnent dans leurs chasses.
A la dérive suivante les poissons ne sont déja plus là et nous prenons la route d'un abri pour le casse-croûte car il est déja 15h30...
DSCF8752.JPG
Un moment de détente après une session agréable mais compliquée où il a fallu trouver les poissons au milieu d'une dizaine de bateaux qui couraient après les oiseaux !
Merci Daniel pour ta bonne humeur constante et pour le casse-croûte !

Merci à mon équipière pour sa patience...

Merci à Gildas pour les infos
@suivre...

Published by Yann
commenter cet article
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 17:00

Le millésime 2014 du célèbre Shimano Stella, le FI, va bientôt faire son apparition chez vos détaillants pour remplacer le FE de 2010 .
Comme d'habitude sur le Stella les innovations technologiques sont nombreuses et vont bien au-delà du design qui est bien sur magnifique, ci-dessous le 4000XG :
24523_lineup1.jpg
95cm par tour de manivelle, voila un moulinet qui serait parfait pour la Traction Light sur ma Katanarods Light : super sensible !  qu'il équilibrerait parfaitement avec ses 260gr .
Le bati a été complètement revu avec un nouveau positionnement de la mécanique interne :
14-STELLA_ima9.jpg
La roue de commande est plus grande avec une denture différente pour diminuer le bruit d'engrenage :
14-STELLA_ima4-copie-1.jpg

14-STELLA_ima5.jpg
L'étanchéité du moulinet a été améliorée :

  14-STELLA_ima19.jpg   14-STELLA ima20 14-STELLA_ima21.jpg 

Et la bobine a été redessinée avec un design de toute beauté, regardez le bouton du frein :

14-STELLA ima111
14-STELLA_ima131.jpg  14-STELLA_ima161.jpg 

En conclusion un très beau moulinet que ce Stella FI 2014, il reste à trouver le financement avec un ticket d'entrée à 599 € !
@+

Published by Yann
commenter cet article
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 17:43

Les premiers bars font souvent leur apparition sur le secteur début avril et c'est un moment que nous attendons avec beaucoup d'impatience car cela marque vraiment le début de la nouvelle saison de pêche "Dream Team Port Lazo" : premier bar !
Samedi nous avons donc eu le bonheur de voir le premier bar monter au bateau et c'est l'ami Daniel qui s'y est collé avec un 44cm bien nerveux qui a goûté à une Glaze 40gr rose, un super leurre ce petit jig, équipé ici d'un hameçon simple :
DSCF8711.JPG
Nous l'avons pris en cherchant les lieus et même si nous n'avons pas pris de "steak" les poissons couleur or étaient bien présents avec ce joli 1,5kg pour ma coéquipière .
DSCF8718.JPG
Dimanche nouvelle sortie, trop près de la côte pour espérer prendre de jolis lieus mais en passant près d'une tourelle où l'ami Nasser avait pris un presque lunker il y a 3 ans "RALF 2011" : Rencontre Amicale Labrax-Fishing !  je me dis qu'il y a peut-être un coup à faire.
Je place le bateau pour pouvoir lancer un "Giant X-Layer" (je suis surement le seul à utiliser encore ce leurre mais je n'ai pas reçu ma dotation Delalande ) juste dans le courant derrière la tourelle...

Une animation, deux > touche et le poisson est pendu. Les premiers coups de tête me font penser à une vieille (déja une demi-douzaine cette année, I'm the king of the mémères ) mais les coups de tête se poursuivent et le poisson monte en surface...hé hé Labrax !? Oui c'est bien mon premier bar de l'année que je glisse dans l'épuisette !
Un petit 50cm mais très nerveux et plutôt rond pour un poisson d'avril :
DSCF8723.JPG
Est-ce à dire que les bars sont déja à la côte ? Je ne le pense pas, comme chaque année en avril nous avons affaire à des groupes de poissons qui se déplacent rapidement à la recherche de fourrage spécialement de petits lançons. Avec Sylvain nous avions eu la chance de croiser une chasse de bars à la mi-avril il y a 4 ans Session Lieux !
Il faudra attendre mai et une nette remontée de la température de l'eau pour que certains se localisent dans l'Archipel...

En attendant, le bateau va bien et je me plonge avec bonheur dans les menus de mon HDS7 Gen2 Touch (merci Frédéric Lavion ) pour l'exploiter au mieux et il y a de quoi faire car les possibilités de l'engin avec sa Structure Scan sont immenses , mais ça on en reparlera !

@+

Published by Yann
commenter cet article
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 17:32

Les habitués de ce blog auront remarqué un nouveau logo sur la page d'accueil, celui du fabriquant de leurres souples Delalande. Très bien plaçés auprès des pêcheurs d'eau douce, ils cherchaient un pêcheur en mer sur la Bretagne Nord et m'ont contacté par l'intermédiaire de l'ami Edouard .

Je n'ai pas hésité longtemps et un accord a été trouvé avec Stephane Weisse commercial chez Delalande et excellent pêcheur à ses heures perdues .

Dans un premier temps je serai donc "testeur" en mer et j'ai hâte de mettre à l'eau certains leurres de leur gamme dont notamment le Shadka II qui m'a tapé dans l'oeil !

shadka-2-montes-847x1024.png
Un belle forme, la TP qui va bien et des coloris adaptés pour le bar, il va plaire ce joli shad en 12 ou 14cm .
@suivre

Published by Yann
commenter cet article
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 17:47

En ce 30 janvier 2014 il est encore temps pour souhaiter une très bonne année 2014 à tous les fidèles lecteurs de ce blog. Et je peux vraiment dire fidèles car malgré l'absence de nouvel article depuis 4 mois, les statistiques de fréquentation du blog sont toujours bonnes !

Je vous souhaite une très bonne année 2014 à vous et à vos proches, plein de bonnes choses et un peu de poisson .

Même si l'information n'est pas apparue ici, je me suis engagé dans un nouveau projet avec le Team Nethuns/Katanarods. Frédéric Chaix aura au printemps un nouveau semi-rigide Nethuns et nous allons former une équipe Nethuns/Katanarods avec le soutien de Lowrance pour l'électronique. Vous aurez un peu plus d'informations très bientôt sur ce projet . Il faut juste que je trouve un peu de temps et accessoirement un ordinateur portable pour la mise en page des articles, overblog tardant à nous fournir la version iPad de son interface...

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Yann

Published by Yann
commenter cet article
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 13:28

La Seabass Gamefishing St Quay est une association de St Quay Portrieux dont l'objet est la promotion de la pêche du bar et l'organisation de compétitions de pêche en no-kill. Elle avait déja organisé l'année dernière la première compétition de pêche du bar en no-kill à St Quay et j'ai eu la chance et le bonheur de participer à l'édition 2013 qui avait lieu dimanche dernier.
On s'était mis d'accord avec Gildas depuis l'annonce de la compétition pour y participer avec l'intention de faire les choses sérieusement .

Rendez-vous la veille samedi au port de St Quay pour mettre le bateau à l'eau et faire une journée de reconnaissance, le "pré-fishing" tel que le disent les compétiteurs chevronnés.
Au bout d'1h1/2 de pêche je prends le premier bar de la journée et il est bien maillé :
2013-10-05_10-32-34_414.jpg
Presque 60cm et pris au Black Minnow 120 sur TP Off-Shore 25gr..
Et oui je pêche au Black Minnow depuis peu, le vrai pas une copie, et c'est le premier bar que je prends avec ce leurre. Comme d'hab je ne me suis pas précipité sur ce leurre quand il est sorti, laissant ça aux amateurs de nouveautés. Mais quand j'ai vu cet été les poissons que Fred a pris, j'ai pensé qu'il était temps d'essayer ce qui est devenu maintenant une valeur sure. En test actuellement les tailles 120/160 avec les TP Shore et Off-Shore et je vais bientôt essayer la taille 90...
Le reste de la matinée se passera en prospection avec la confirmation de ce qui était presque une certitude : la pêche ne sera pas facile demain .
Après le casse-croûte du midi je dépose Gildas qui va pêcher quelques bouquets à marée basse pendant que je prospecte les têtes de roche environnantes au leurre de surface.
Pas une attaque ni même un suivi sur mes Bonnie 95, il me faudra attendre le tout début du montant pour prendre des bars dont 2 maillés au BM 120 sur TP Shore 12gr dans les petits courants qui se forment derrière les roches. Encore des postes validés pour le lendemain...
Je récupère Gildas et nous continuons à prospecter les îles avec une belle attaque sur le Bonnie 128 de Gildas.
Avant de mettre le bateau au ponton Gildas a l'idée de lancer son leurre de surface sur un poste où quelques mouettes s'agitent.  Grosse attaque sur le Bonnie qui est engamé par un bar qui lui fait un beau combat avant de rejoindre le bateau pour la photo et de repartir à l'eau, week-end no-kill oblige, 56cm :
DSCF8437.JPG
Retour au port avec quelques idées pour le lendemain et une confirmation : faire le quota ne sera pas évident...
Le lendemain matin, rendez-vous au bar "L'écume" dès 7h00 pour le petit dej café/croissant qui est l'occasion de retrouver plein de pôtes dont Jean-Pierre Laurens et Nicolas Guillossou mon "cousin" :
DSCF8446.JPG
7h30, briefing clair et précis par Thierry le président de l'Asso :
DSCF8448.JPG
8h00 : les bateaux prennent la mer pour rallier le point de départ :

 8h30 : coup de corne de brume et tous les bateaux prennent le départ :

Les conditions sont parfaites avec un temps couvert, une marée descendante et un petit clapot.
Mais pour nous la matinée sera difficile car nous ne trouvons pas les poissons alors que d'autres comme Christian ont vite fait mesurer leurs premiers poissons maillés :
Seabass-gamefishing-3533.jpg
Il nous faudra attendre 12h30 pour que Gildas prenne notre premier poisson maillé, 51cm, mesuré par Thierry :
DSCF8458-copie-1.JPG
Les photos de l'équipe 08 prises par l'organisation :

Seabass-gamefishing-3585.jpg  Seabass-gamefishing-3722.jpg

Le premier poisson maillé nous a vraiment faits du bien "Nous ne serons pas capots !" et c'est bien regonflés que nous attaquons l'après-midi et le début de la montante. Nous trouverons enfin les poissons et bien vite il y a de la vie dans le vivier :
1381240333764.jpg
Malheureusement nous ne validerons que deux poissons maillés sur 7 pris l'après-midi, 45 et 47cm...
16h45, Thierry annonce à la vhf la fin de la compétition et tout le monde se rend à nouveau au point de départ :

Christian est fier car lui et Jean-Pierre ont fait le quota !
DSCF8461.JPG
Ensuite retour au port :

Une fois le bateau sorti de l'eau, ce qui a pris du temps car il n'y a qu'une câle, direction le podium pour le classement final et la remise des prix.

Voici les trois premiers :
- 1° Gaëtan et Peter Pinédo, à gauche sur la photo.
- 2° Richard Crenn et Arnaud Varin, au milieu.
- 3° Sophie et Edouard Duchesne (13 poissons maillés  )
Bravo à eux 6, ils ont fait de belles pêches dans une journée difficile !
DSCF8475.JPG
- 4° les copains Frédéric Chaix, Johann Kluven et Thomas Urfin qui n'est pas sur la photo :
DSCF8467.JPG
- 5° Christian et Jean-Pierre, bravo à eux qui connaissaient très peu la zone !
Nous sommes 9° avec nos 3 petits poissons, divine surprise que ce résultat correct que nous sommes allés chercher avec nos tripes en pêchant jusqu'à la dernière minute :

1381141077551  Le classement complet ici :Classement du Seabass Gamefishing 2013


Une photo des organisateurs avec Thierry au milieu avec la casquette rouge et à sa droite Jean-Luc et Oliver Pinédo :
DSCF8478.JPG
Au soir de cette belle journé tous les participants étaient unanimes : la formule de la compétition à la journée est idéale pour les compétiteurs qui se font plaisir à moindre frais et pour les organisateurs avec une organisation bien moins lourde qu'un open sur 2 jours . Je n'en dirai pas plus mais l'idée fait son chemin de compétitions sur une journée sur toute la côte nord et c'est une vraie bonne nouvelle !
Pour moi c'était une première compétition comme participant après deux expériences en tant que commissaire à Saint-Malo en 2010 et Bréhat en 2012. J'ai adoré les retrouvailles du matin, l'adrénaline des poissons maillés qui rentrent dans le vivier et la convivialité de la remise des prix et des discussions qui ont suivi.
Une chose est sure, une compétition oblige à se remettre en question alors que l'on se croit "bon pêcheur" sur un secteur que l'on connait par coeur comme je connais Bréhat et il faut se remuer pour prendre du poisson sur une zone que l'on connaît moins !
Merci à Gildas qui m'a supporté deux jours et à Thierry et son équipe qui nous ont faits passer un vrai bon moment .
Vivement l'année prochaine !
@suivre...

Published by Yann
commenter cet article