Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 23:09

"Alerte rouge sur le bar" titre le Télégramme de ce jour :
L'article reprend une statistique de l'association des ligneurs de la pointe de Bretagne qui montre une baisse de 34% des captures de bar cette année : de 450000 bars étiquetés en 2007 on passe à 320000 cette année !
Cette chute est inquiétante mais ne me surprend pas. Le prélèvement sur le stock de bar en bretagne s'est intensifié ces dernières années :
Les professionnels ont accru leur pression de pêche : ligneurs, chalutiers et bolincheurs  avec des coups de filet désastreux sur les frayères en hiver.
Même s'il est plus limité on ne peut passer sous silence le prélèvement accru des plaisanciers : pêche au lançon vivant sur les "basses" du petit large au printemps avec des cartons faits sur les bars qui reviennent des frayères ; pêche au leurre souple fortement lesté ou au jig sur les fonds de 20/30m ou plus sur des poissons qui étaient rarement pêchés précédemment ; essor récent des guides de pêche qui se doivent de faire prendre du poisson à leurs clients à 150€ la sortie !
Je m'attendais à cette chute des captures mais pas si vite et si fort. Il faudrait des mesures fortes pour préserver ce qui peut encore l'être :
- Interdiction totale de la pêche du bar du 1er janvier au 31mars, ce qui veut dire zéro bar débarqué dans les ports pendant cette période : pêcher le bar pendant qu'il se reproduit c'est tuer la poule aux oeufs d'or !
- Taille minimale de capture remontée de 36 à 42 cm : pas de poisson pêché qui ne se soit reproduit au moins une fois...
- Limitation des captures pour les plaisanciers à 2 poissons par personne et par jour : le stock ne permet plus de faire des cartons indécents.
Etant par nature pessimiste je doute que ces mesures voient le jour. Le prélèvement continuera jusqu'au jour où l'Ifremer tirera la sonnette d'alarme, contraignant les pouvoirs publics à interdire totalement la pêche du bar pour un "repos biologique" qui durera des années pour espérer reconstituer un stock viable.
Quelle idée de commencer un blog sur la pêche d'un poisson qui va disparaître !
Pour mettre un peu de couleur dans un quotidien qui en manque cruellement, voici une photo prise lors d'une ballade à la tombée de la nuit sur les rives de l'estuaire :


Partager cet article

Repost 0
Published by Aaz
commenter cet article

commentaires